REVUE SPORT

La Revue Sport du 3 octobre 2023

today3 octobre 2023

Arrière-plan
share close

La Ligue des Champions de retour au Stade Bollaert, Victor Wembanyama à 21 jours de découvrir la NBA ou encore des retraites dans le monde du cyclisme : c’est le menu de la Revue Sport du 3 octobre. 

 

Lens-Arsenal : une affiche au bon souvenir de 1998

21 ans après, le Stade Bollaert va retrouver la Ligue des Champions ce soir. Une éternité pour le peuple lensois. Et quelle affiche pour ce retour ! Les Sangs et Or défient les Gunners d’Arsenal, fraîchement vice-champions d’Angleterre. Toujours invaincu cette saison en Premier League, c’est en favori que le club londonien se rend en terre ch’ti. Mais attention au RC Lens qui semble avoir retrouvé sa superbe de l’an dernier, qui l’avait mené à la 2ème place de la Ligue 1. Depuis leur match nul à Séville pour débuter cette campagne européenne, les Lensois restent sur deux succès consécutifs (2-1 contre Toulouse, 0-1 contre Strasbourg) en championnat et entendent jouer crânement leur chance. 

Et ce duel n’est pas sans rappeler l’exploit réalisé par les Sangs et Or face aux Gunners, à Wembley en 1998. Les hommes de Daniel Leclerq, alors champions de France en titre, s’étaient déplacés à Londres avec l’objectif de ramener le point du match nul pour rester dans la course à la qualification en quart de finale. Et ils ont fait mieux. Dans un match de haute intensité, l’histoire s’est écrite à la 72ème minute. Le milieu droit Michaël Debève délivre les supporters lensois venus en nombre en Angleterre sur un service parfait de Vladimir Smicer au second poteau. Score final 1-0. Cette victoire de prestige ne permettra pas aux Lensois de se qualifier pour les quarts de finale par la suite, mais elle reste à ce jour une belle page de l’histoire du RC Lens en coupe d’Europe. 

On espère que les hommes de Franck Haise sauront s’en inspirer 25 ans plus tard pour recréer l’exploit. 

 

Wembanyama dans la “meilleure forme de sa vie” à 21 jours du début de la NBA

Discret dans les médias cet été et en pleine préparation pour sa première saison en NBA, le grand espoir français Victor Wembanyama a pris la parole lors du media day des San Antonio Spurs ce lundi. Le Français de 19 ans a été le premier joueur sélectionné lors de la dernière draft, une première dans l’histoire pour un Français. Ce qui suscite des attentes immenses autour de lui outre-Atlantique. 

Après une préparation estivale intensive, le basketteur de 2 mètres 22 a déclaré se sentir “dans la forme de sa vie” avec une prise de masse de “10-15 pounds”. Ce qui correspond à un poids de 5 à 7 kilos. Cette prise de masse semble grandement espérée par son public américain mais n’est pas du goût d’un de ses agents, Bouna Ndiaye.  « Les gens ont tort. Nous ne sommes pas du tout concentrés sur son poids. Je ne veux pas qu’il prenne du poids. Nous allons nous battre pour qu’il ne prenne pas de poids. Ce serait une grosse erreur. Nous nous focalisons plus sur la force, la ceinture abdominale. »

Victor Wembanyama a beau être présent depuis quelques mois aux Etats-Unis, il reconnaît ne pas toujours encore réaliser ce qui lui arrive. « C’est toujours fou, des fois je réalise que je suis en NBA, que je joue aux Spurs. C’est un peu irréel, mais c’est normal, c’est encore frais, a-t-il souri. Je vais découvrir ces choses que je voyais à la télévision. Les stades, les ambiances, tout ça va être précieux. Je vais vivre des choses incroyables. Je sais que je me forge des souvenirs à jamais. »

Rendez-vous dans exactement 3 semaines pour le début de la saison NBA et pour voir les premiers du Français avec les Spurs de San Antonio. On lui souhaite d’autant marquer l’histoire de son club qu’un certain Tony Parker, champion NBA à 4 reprises (2003,2005,2007 et 2014) avec les Spurs. 

 

Peter Sagan fait ses adieux au cyclisme sur route 

Et c’est une légende du cyclisme mondial qui a tiré sa révérence ce week-end. Peter Sagan a officiellement fait ses adieux au cyclisme sur route lors du Tour de Vendée ce dimanche. Triple champion du monde, sept fois meilleur sprinteur sur le Tour de France et vainqueur de 18 étapes sur des grands tours (Tour de France, Vuelta, Giro) : le Slovaque se retire des routes avec un immense palmarès. 

Il ne dit en revanche pas adieu au cyclisme tout court puisqu’il va revenir à son premier amour : le VTT. Une discipline dans la discipline pour laquelle il a un objectif clair : se qualifier pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. 

 

Nacer Bouhanni prend aussi sa retraite 

Nacer Bouhanni l’a annoncé hier sur son compte Instagram, il met lui aussi un terme à sa carrière de coureur à l’âge de 33 ans. En fin de contrat avec Arkéa-Samsic, le sprinteur français peinait à retrouver son niveau après un grave accident. Le champion de France sur route 2012 comptabilise pas moins de 70 victoires en carrière dont 6 sur des grands tours (3 victoires au Giro et 3 sur la Vuelta). 

 

 

Écrit par: speedradio

Rate it

Article précédent

GENERAL

Pollution : En danger dans les transports en commun ?

Les transports en commun sont les meilleurs alliés des Franciliens pour aller au travail ou faire la fête. Et pourtant, l’air respiré quotidiennement par les millions de voyageurs est tout simplement hyper pollué. On s’en doutait tous - ne nous mentons pas - mais qui pensait que cet air que nous respirons parfois deux heures par jour pouvait avoir un réel impact sur notre santé ? C’est une enquête qu’a […]

today2 octobre 2023


0%