REVUE SPORT

Coupe du monde de rugby 2023 : le récap de la Journée 3

today25 septembre 2023 5

Arrière-plan
share close

La déroute australienne face au Pays de Galles, le combat acharné entre Irlandais et Sud-Africains, le carton du XV de France face à la Namibie ou encore l’épique Géorgie-Portugal : c’est le menu du récap de cette J3 de la Coupe du monde de rugby 2023. 

 

Australie-Pays de Galles : il n’y avait rien à faire pour les Wallabies

On savait les Australiens en méforme et mal en point dans cette Coupe du monde. Mais cette fois, après avoir été défaits par de surprenants Fidjiens, les Wallabies se sont fait écraser hier soir à Lyon par le Pays de Galles : 40 à 6 ! 

Le XV du Poireau ne semble pas avoir été inquiété dans cette rencontre. D’entrée, la vivacité du demi de mêlée Gareth Davies (4ème minute) offre déjà un premier essai au Pays de Galles. Et malgré la sortie sur blessure du leader au pied Dan Biggar (12è minute), c’est finalement le remplaçant de ce dernier qui va illuminer ce match et saisir sa chance. Son nom ? Gareth Anscombe. À lui tout seul, il va inscrire dans ce match 23 points entre les perches. Lui qui était là au cas où s’est transformé en homme du match. Et le fait qu’il soit Néo-Zélandais de naissance lui a certainement donné des ailes, dans un pays où l’ennemi rugby numéro 1 est Australien. 

Rien n’était encore fait à la mi-temps (16-6) mais les Gallois vont appuyer sur l’accélérateur en seconde période. Ils transpercent à 2 reprises la défense australienne, tout d’abord par Nick Tompkins (48è minute) avant de voir le coup de grâce en fin de match asséné par Jac Morgan (78è minute). Sans oublier un Gareth Anscombe qui y va de son drop (70è minute) pour un second acte qui n’aura enregistré aucun point pour l’Australie.

Quasiment éliminés de la Coupe du monde, les Wallabies ne peuvent désormais compter que sur un faux pas des insulaires du Pacifique qui ont encore 2 matchs à jouer (Fidji-Géorgie 30/09, Fidji-Portugal 08/10). Mais l’espoir semble mince de les voir poursuivre la compétition tant la différence de niveau est présente entre les 2 équipes européennes et les Fidji. Et cet échec serait tout simplement la plus retentissante de l’histoire du rugby australien, qui avait toujours atteint les quarts de finale. 

Les Gallois sont quant à eux les premiers qualifiés pour les quarts de finale de l’édition 2023.

Irlande-Afrique du Sud : une défense héroïque irlandaise et des Springboks qui se sont levés du mauvais du pied

C’était un des matchs les plus attendus de ces phases de poules : la première nation mondiale du rugby irlandaise contre les champions du monde en titre sud-africains. Le combat intense attendu a bien eu lieu et a vu, dans un match serré, les Irlandais triompher 13 à 8. 

C’est le genre de match qui se joue à peu de détails. En l’occurrence, c’est certainement la défense la plus rugueuse qui l’a emporté. Une solidarité défensive héroïque que l’on peut résumer par cette action acclamée comme un essai par le stade : le Sud-Africain Eben Etzebeth, 117 kilos, soulevé en l’air par le double plaquage de James Lowe et de Josh van der Flier. 

L’autre détail qui a vraiment fait mal aux Springboks ? Son manque criant de réalisme au pied. La charnière De Klerk et Libbok ont chacun échoué 2 fois face aux perches et laissé 11 points en route ! Ils auraient pu creuser un écart décisif synonyme de victoire finale. 

Là où les Irlandais ont converti l’ensemble de leurs tentatives face aux perches. 

Au niveau comptable, le XV du Trèfle a pratiquement assuré sa première place du groupe mais devra tout de même battre l’Ecosse pour son dernier match. Le résultat de ce troisième duel anglophone de la poule B définira le classement final de cette poule. Pour l’instant, c’est l’Afrique du Sud qui affronterait nos Bleus en quart de finale par sa qualité de 2ème.

 

France-Namibie : un carton historique

Le XV de France n’a pas fait de cadeau aux Namibiens du côté du Stade Vélodrome ce jeudi. En signant un 96-0 pour 14 essais inscrits sur la pelouse marseillaise, les Bleus ont enregistré la victoire la plus large de l’histoire du rugby français. La première mi-temps ponctuée d’un 54-0 est aussi le 3ème plus lourd écart de l’histoire de la compétition pour un retour aux vestiaires. Seuls les All Blacks (84-3 face au Japon en 1995) et l’Australie (69-0 face à la Namibie en 2003) devancent la performance française. Pour un résumé détaillé de cette rencontre, nous invitons à le consulter sur notre revue de presse du 22 septembre. 

Le seul point noir de la rencontre et qui a laissé tout le monde inquiet face à son poste, c’est la terrible blessure du capitaine Antoine Dupont. Alors que la plupart du milieu médical se disait sceptique sur la possibilité de revoir le Bigourdan sur les terrains pour ce Mondial, l’espoir renaît depuis ce week-end. Victime d’une fracture de la mâchoire ce jeudi, le Français a subi une intervention chirurgicale dès le lendemain. Et comme l’annonce le principal intéressé sur les réseaux sociaux, un espoir de le revoir pour les quarts de finale ou une éventuelle demi-finale est bel et bien d’actualité. On croise les doigts. 

 

Les autres matchs de cette journée

Géorgie-Portugal : attention match épique ! 

C’était le match des mal classés de la poule C. Et ce Géorgie-Portugal a tenu en haleine les spectateurs du stade Ernest Wallon de Toulouse du début à la fin. 

Chaque équipe a eu ses temps forts. Les Géorgiens ont maîtrisé la première demi-heure en marquant un essai dès la 2ème minute de jeu. Avant de voir le Portugal se réveiller juste avant la pause avec un exploit de Costa Storti (37è minute). On retrouve d’ailleurs à la finition d’une superbe action (56è minute) pour offrir l’avantage aux lusophones. 

Et quelle fin de match ! Menés de 5 points à la 79ème minute (13-18), les Géorgiens forcent le verrou portugais pour égaliser 18-18 grâce à Tengiz Zamtaradze. Une transformation de Luka Matkava peut permettre à la Géorgie de repasser devant juste avant le gong, mais il le manque ! 

Les Portugais renvoient le ballon et la sirène retentit pour une dernière action. Le renvoi en jeu atterrit dans les bras de Jalagonia, qui conserve le ballon au sol. Pénalité dans les 22 mètres pour le Portugal ! Sousa Guedes est à un coup de pied d’offrir au Portugal sa première victoire en Coupe du monde… Mais il la manque ! Fin de match sur une égalité parfaite d’un match qui restera dans les mémoires de la dramaturgie du rugby. 

 

Angleterre-Chili : la démonstration de force anglaise

Le XV de la Rose fait le boulot face au Chili en repartant de Lille avec 5 points (71-0). Notons la performance exceptionnelle de Henry Arundell. L’arrière qui évolue du côté du Racing 92 est devenu le 3ème joueur de l’histoire de la Coupe du Monde à s’offrir un quintuplé sous les perches.

Un chiffre n’a en revanche pas rassuré Outre-Manche, la concession de 11 pénalités à l’adversaire sud-américain a été pointée du doigt par la presse britannique.

 

Les résultats de la J3 : 

Italie 38 – 17 Uruguay

France 96 – 0 Nambie

Argentine 19 – 10 Samoa

Géorgie 18 – 18 Portugal 

Angleterre 71 – 0 Chili

Afrique du Sud 8 – 13 Irlande

Ecosse 45 – 17 Tonga

Pays de Galles 40 – 6 Australie

 

Écrit par: speedradio

Rate it

Article précédent

SOCIETE

Est-ce que la taille compte vraiment ?

C’est l’une des choses que l’on ne pourra jamais changer et qui peut parfois être un sujet complexe : la taille.   Sur les applications de rencontre, les hommes précisent presque tout le temps leur taille. Un critère qui semblerait important avant de se lancer dans la drague en ligne… Du côté des femmes, on entend souvent qu’elles ne pourraient pas dater des hommes plus petits qu’elles.   Mais qu’en […]

today25 septembre 2023


0%