REVUE SPORT

La Revue Sport du 22 septembre 2023

today22 septembre 2023 5

Arrière-plan
share close

Le carton du XV de France face à la Namibie, les cyclistes français champions d’Europe du contre-la-montre, le Recap’Foot, la Ligue des Champions de handball ou encore la perf tennis signée Caroline Garcia : c’est le menu de cette Revue Sport du 22 septembre.

 

France-Namibie, festival offensif au Stade Vélodrome pour les Bleus

On s’attendait à des essais au Vélodrome de Marseille, avec pratiquement la meilleure équipe française alignée sur le terrain face à la Namibie hier soir, et on a eu droit à un festival. 96-0 pour 14 essais inscrits par les Tricolores, voilà une soirée presque parfaite pour le XV de France.

Pourquoi pas parfaite ? A cause de ce qui s’est passé à la 46ème minute. Les Namibiens sont menés 54-0 et interceptent un ballon au centre du terrain et filent derrière l’en-but pour réduire l’écart 54 à 5. Mais l’arbitre interrompt le jeu pour revoir l’action à la vidéo. On y voit dans un duel de capitaines Johan Deysel heurter tête contre tête Antoine Dupont. Le choc est violent et l’inquiétude gagne le Vélodrome et les Français en voyant le Français sortir en grande souffrance.

Ce matin, les nouvelles n’étaient pas bonnes. Le demi de mêlée toulousain souffre d’une fracture au niveau de la mâchoire. Il pourrait bien dire adieu aux terrains de cette Coupe du monde dès les phases de poules. Un coup dur pour les Bleus, déjà peu épargnés par les blessures en préparation et contre les All Blacks, qui perdraient indéniablement le meilleur joueur du monde à ce poste.

Malgré ce gros point noir, notons que l’ailier prolifique Damian Penaud a vu triple dans cette rencontre (7e, 22è et 56è minutes). Ce qui le rapproche à 5 réalisations du record d’essais en Equipe de France détenu par l’illustre Serge Blanco. Et ce à seulement 26 ans pour une moyenne exceptionnelle d’un essai par match en Bleus depuis 2 ans. Chapeau l’artiste ! 

Sur l’autre aile, la jeune pousse Louis Bielle-Biarrey (20 ans) y a été de son doublé et a été auteur d’un match très abouti. Le Toulousain qui est en occurrence avec un Gabin Villière, qui a du mal à revenir après sa lourde blessure,  a certainement marqué des points ce soir.

L’avant Charles Ollivon a aussi été 2 fois entre les perches (19è et 69è minute). Et pour son entrée dans la compétition, Jonathan Danty a aussi participé à la fête de son essai (27è minute). Notons également la très bonne entrée de Baptiste Couilloud qui avait la tâche de remplacer Antoine Dupont et la très belle régularité de Thomas Ramos au pied (13 sur 14). 

Prochain rendez-vous contre l’Italie le 6 octobre ! 

 

  1. Cyclisme : la France gagne le relais mixte du contre-la-montre et devient championne d’Europe 

Cocorico ! Le relais mixte français du contre-la-montre s’est distingué de la manière aux Championnats d’Europe de cyclisme à Emmen (Pays-Bas) en montant sur la première marche du podium hier. Les Bleus ont devancé l’Italie (à 4 secondes) et l’Allemagne (à 23 secondes). 

L’équipe était emmenée pour la première partie de la course par les cyclistes Rémi Cavagna, Bruno Amirail et Benjamin Thomas pour les hommes. Et le titre européen paraissait bien loin quand ils ont franchi la ligne, avec 25 secondes de retard sur les Italiens. Un écart conséquent sur une distance de moins de 20 kilomètres. 

Mais impossible n’est pas français pour les Françaises Audrey Cordon-Ragot, Cédrine Kerbaol et Juliette Labous qui, par une remontée folle, sont allées arracher la médaille d’or. 

Un exploit grandement salué par le sélectionneur de l’Équipe de France au micro de la chaîne l’Équipe : “Elles ont fait un truc exceptionnel, a réagi Thomas. Reprendre 25 secondes sur les Italiennes sur un parcours aussi court, c’est phénoménal.” 

Place maintenant ce week-end aux courses en ligne féminines et masculines. 

Samedi 23 septembre

9 h – 11 h 45 : course en ligne juniors hommes, 111 km

13 h 45 : 17 h course en ligne élites dames, 131,3 km

Dimanche 24 septembre

9 h – 11 h 15 : course en ligne juniors dames, 69 km

12 h 15 – 17 h : course en ligne élites hommes, 199,8 km

 

Récap Foot : Aucune défaite française en coupes d’Europe cette semaine

C’est la stat de cette semaine. Parmi les 6 clubs français engagés dans les 3 compétitions européennes (Ligue des Champions, Ligue Europa, Ligue Europa Conférence) : aucune ne s’est inclinée avec un bilan de 3 victoires (Paris, Rennes, Lille) et de 3 matchs nuls (Lens, Marseille, Toulouse). Hier justement, 3 d’entre elles faisaient leur entrée en lice en Ligue Europa. 

 

Un Stade Rennais puissance 3 face au Maccabi Haïfa

Il n’a pas fallu attendre longtemps hier soir, au Roazhon Park, pour voir les Rennais prendre l’ascendant de ce premier match de poules face à l’équipe israélienne du Maccabi Haïfa. Dès la première minute, la nouvelle recrue Ludovic Blas a marqué un magnifique but plein de malice qui a parfaitement lancé ses coéquipiers. 

La suite du match s’est traduite par une domination nette et sans partage des Rennais. La latéral Adrien Truffert a fait le break d’une superbe reprise de volée à l’entrée de la surface (31è minute) en première mi-temps. Avant de voir le géant d’1 mètre 95, Bertug Ozgur Yildirim, ajuster d’une tête imparable le portier israélien (55è minute) peu avant l’heure de jeu. Score final, 3-0 pour les Bretons qui font une belle entrée en matière dans la poule F.

Le Toulouse Football va chercher un point en Belgique 

C’est un beau point de pris ! Toulouse a obtenu un match nul (1-1) sur la pelouse de l’Union Saint-Gilloise, quart de finaliste de la dernière édition 2022-2023. Les Toulousains sont même rentrés au vestiaire en menant au score grâce à un pénalty converti par le buteur Hollandais Thijs Dallinga (45è minute), qui n’a pas tremblé en prenant à contre-pied le gardien. 

Au retour des vestiaires, le ton se durcit pour le Téfécé qui subit les assauts des Belges, bien décidés à revenir au score. Un roseau qui plie et qui finit par rompre avec l’entrée en jeu décisive de l’attaquant Algérien Mohamed Amoura, qui n’a besoin que de 5 minutes pour égaliser (69è minute) en se jouant de la défense violette. 

Les Toulousains repartent avec 1 point mais laissent des plumes sur le terrain avec la grosse blessure de l’attaquant international marocain Zakaria Aboukhlal, qui sera absent des rectangles verts pour plusieurs mois. Victime d’un carton rouge en fin de match, le défenseur Logan Costa ne sera quant à lui pas disponible pour la prochaine rencontre européenne face au LASK Linz.

Un OM rageur qui arrache le nul à Amsterdam

En plein brouillard et en pleine crise institutionnelle, les Marseillais se déplaçaient à Amsterdam pour y défier l’Ajax et entamer leur campagne européenne. Et on a assisté complètement fou, ponctué par un score de 3-3. 

Dans un match qu’ils dominaient, les Marseillais ont manqué d’efficacité en début de match et se sont fait cueillir à froid à deux reprises dans les 20 premières minutes. D’abord, c’est le jeune ailier portugais Carlos Borges (19 ans) qui profite d’une mauvaise appréciation d’un Chancel Mbemba lobé pour aller crucifier Pau Lopez (8è minute). Avant que les Néerlandais ne fassent le break à la suite d’un corner mal renvoyé par la défense qui atterrit dans les bras de Steven Berghuis qui loge une lourde frappe dans le petit filet (20è minute).

2-0 après 20 minutes de jeu, orphelin de son entraîneur espagnol Marcelino parti mercredi : les Phocéens se retrouvent dos au mur. Mais leur incertitude va peut durer avec un exploit individuel du piston droit Jonathan Clauss (23è minute) qui croise parfaitement sa frappe après un service d’Amine Harit pour réduire le score. On retrouve d’ailleurs ce dernier un quart d’heure plus tard pour servir l’expérimenté attaquant gabonais, Pierre-Emerick Aubameyang, qui fait mouche avec une frappe au ras du poteau droit (37è minute) qui surprend  le gardien Jay Gorter. Et voilà donc au retour aux vestiaires un OM qui a comblé son retard. 

On se dit alors qu’il y a quelque chose à faire avec des Marseillais qui ont eu plus d’occasions que leurs adversaires, avec notamment cette barre transversale trouvée par Iliman Ndiaye (29è minute) ou encore un face à face net avec le gardien raté par Aubameyang (17è minute). Mais l’OM est encore cueilli à froid avec le but de Kenneth Taylor, parfaitement servi en retrait au point de pénalty (52ème minute). Les Olympiens doivent trouver les ressources pour égaliser et poussent, pour être récompensés par un doublé d’Aubameyang d’une sublime frappe enroulée dans le petit filet opposé (77è minute). On en restera à 3-3, mais on se dit avec du recul qu’il y avait la place pour gagner côté Marseillais. 

 

Handball- Ligue des Champions EHF : Paris assure, Montpellier amer

Ils étaient favoris au coup d’envoi, et le Paris Saint-Germain n’a pas déçu. Face aux Croates du HC Zagreb, le PSG s’est imposé 35-31 au Stade Pierre de Coubertin. Le pivot polonais  Kamil Syprzak (8 buts) et le demi-centre néerlandais Luc Steins (7 buts) ont été offensivement les plus efficaces dans ce match. 2ème victoire de rang en autant de matchs européens pour les Parisiens cette saison, qui poursuivent la belle série que nous évoquions hier de 13 victoires sur 14 possibles contre les Zagrebois depuis 2014. 

Et ce n’est pas passé loin pour le Montpellier Handball. Les Héraultais peuvent même nourrir des regrets de leur déplacement chez les Hongrois de Veszprem au vu de la physionomie du match. Longtemps devant au score et malgré un très bon Sebastian Karlsson (7 buts), les Montpelliérains ont craqué en fin de match pour s’incliner 33-31 en terre hongroise. C’est déjà la 2ème défaite en 2 matchs dans la compétition pour le Montpellier Handball qui devra impérativement gagner lors de leur réception le 28 septembre des Polonais du Wisla Plock, afin de retrouver des couleurs en Europe. 

Tennis : Caroline Garcia retrouve le Top 10 après sa qualification en demi-finale du WTA 1000 de Guadalajara 

1h38 jeu et 2 sets (6-3, 6-4) : c’est ce qu’il aura fallu à Caroline Garcia(11è joueuse mondiale) pour se défaire de la Biélorusse Victoria Azarenka (23è joueuse mondiale) en quart de finale du WTA 1000 de Guadalajara au Mexique. Une victoire qui fait du bien à la Française, qui n’avait pas encore battu de joueuses dans le Top 30 mondial depuis le début de l’année 2023. Et un résultat qui lui permet surtout de retrouver le Top 10 mondial dès lundi. 

On peut dire que la Lyonnaise a su faire preuve d’un mental d’acier. Concédant lors de ce match pas moins de 11 balles de breaks sur son jeu de service, la meilleure joueuse française les a toutes écartées et n’a jamais cédé son service. Et si Caroline Garcia tenait là un nouveau match référence ? 

Elle affrontera la Grecque Maria Sakkari, numéro 9 mondiale pour une place en finale. Caroline Garcia espère obtenir sa première victoire sur une joueuse du Top 10 en 2023.

Écrit par: speedradio

Rate it

Article précédent

CULTURE

Le Pape François à Marseille

La France rayonne à l’internationale cette semaine…   Entre la Coupe du monde de rugby, la visite du roi Charles III et l’arrivée du Pape François à Marseille cet après-midi, beaucoup d’événements qui visent chacun à rassembler. Marseille, Capitale Catholique pendant deux jours Après s’être rendu à Lampedusa, île italienne qui a vu débarquer plus de 8.500 exilés en quelques jours, le souverain pontife se rend dans la ville phocéenne. […]

today22 septembre 2023

Commentaires d’articles (1)

Les commentaires sont fermés.


0%