REVUE SPORT

Coupe du Monde de rugby : le récap de la J5

today9 octobre 2023

Arrière-plan
share close

Les Bleus en quart après un large succès face à l’Italie, l’Irlande en maîtrise face à ses rivaux écossais, l’Argentine aussi en quart après un match fou et ou encore l’exploit portugais face aux Fidji : c’est le récap de la 5ème et dernière journée des phases de poules de la Coupe du Monde de rugby 2023.

 

France-Italie : la plus large victoire de l’histoire contre les Transalpins pour aller en quart de finale

Direction les quarts de finale pour l’équipe de France. Larges vainqueurs de l’Italie pour leur dernier match de poules (60-7) à Lyon, le XV de France a assuré sa première place dans le groupe A. Les Bleus affronteront donc en quart de finale le 2ème de la poule B, l’Afrique du Sud qui a été devancée par l’Irlande. 

Auteur de 8 essais, le XV de France n’a laissé aucune chance aux Italiens de croire à l’exploit. L’excellent match de Matthieu Jalibert et le retour attendu du 3ème ligne Grégory Alldritt y sont certainement pour quelque chose. L’ouvreur bordelais a été omniprésent. Il est à l’interception sur le premier essai de Damian Penaud (2ème minute, 7-0). C’est aussi lui qui fait l’accélération décisive sur l’essai de Thomas Ramos (23ème minute, 24-0) avant de réaliser une passe décisive exceptionnelle au pied à Damian Penaud (39ème minute, 31-0). En seconde mi-temps, Jalibert y est allé de son essai en slalom (47ème minute, 38-0) avant de donner 2 autres caviars à Moefana en fin de match. Quant à Grégory Alldritt, il sait visiblement tout faire. Gagner autant de terrain qu’un ailier dans le cœur du jeu (46 mètres gagnés en première mi-temps, soit autant que Damian Penaud) comme défendre parfaitement en terminant meilleur plaqueur du match (14). 

Avec son doublé qui affole les compteurs de cette compétition (6 essais), l’ailier Damian Penaud est devenu le 2ème meilleur marqueur d’essais de l’histoire des Bleus. Il revient à seulement 3 essais de Serge Blanco. Thomas Ramos termine quant à lui meilleur marqueur des phases de poules avec 61 petits points.  Il devance Damian McKenzie (53 points) et Jonathan Sexton (51 points). 

Et les incertitudes allaient de bon train au coup de sifflet final pour savoir quelle équipe sera alignée dimanche face à l’Afrique du Sud. Notamment sur le cas Antoine Dupont. Le capitaine des Bleus pourra-t-il tenir sa place dans le XV de départ ? Opéré d’une fracture maxillo-zygomatique le 22 septembre et de retour à l’entraînement depuis une semaine, le Bigourdan était fixé sur son sort aujourd’hui. Un rendez-vous déterminant avec son chirurgien permettait ou non de donner le feu vert au staff français pour l’aligner sur le terrain. Verdict ? Antoine Dupont sera bien disponible face à l’Afrique du Sud et le retour de cette pièce maîtresse de la charnière française est évidemment une bonne nouvelle. Bien que des doutes persistent sur son état de forme après une telle blessure et ce retour très rapide.  

Et qui sera privilégié entre Louis Bielle-Biarrey et Gabin VIllière ?  Auteur d’une excellente Coupe du Monde avec 4 essais marqués, le jeune ailier Bielle-Biarrey (20 ans) parti remplaçant pourrait bien s’installer dans la durée dans les 15 au détriment de Gabin Villière. 

Une chose est néanmoins sûre. C’est un immense match face aux champions du monde en titre de l’Afrique du Sud qui attend les Bleus. Et ce sera dimanche à 21h au Stade de France. 

 

Irlande-Écosse : le XV du Trèfle surclasse le XV du Chardon 

En maîtrise sur la quasi-totalité du match, les Irlandais ont réalisé un 4 sur 4 dans la poule B en disposant de l’Écosse ce samedi au Stade de France (36-14). Le XV du Trèfle comptabilise désormais une série impressionnante de 17 victoires consécutives, avec une dernière face au XV de France qui remonte à février 2022. 

Avant le coup d’envoi, les hommes d’Andy Farrell prenaient très au sérieux une équipe écossaise qui avait posé des problèmes aux Sud-Africains en début de Coupe du Monde. Et il n’y a eu aucune pitié sur le terrain. Dès la 1ère minute, James Lowe a rapidement montré la voie à l’Irlande (5-0). Les Shamrocks ont ensuite déroulé avec 3 essais en 13 minutes (26ème minute, 32ème et 39ème minute) pour mener tranquillement 26-0 à la pause. 

Sheehan (31-0, 44ème minute) et Ringrose (36-0, 58ème minute) ajoutent ensuite des réalisations au festival offensif du soir de 6 essais. Après une bagarre en fin de match, le XV du Chardon a un sursaut d’orgueil avec 2 essais transformés coup sur coup (64ème minute et 66ème minute), mais ils n’auront jamais pu rivaliser sur le terrain avec leur adversaire du soir. Score final 36-14.

En quart de finale, l’Irlande a rendez-vous avec les All Blacks pour un parfait remake d’une même affiche de quart de finale au Japon 4 ans plus tôt. Les Néo-Zélandais avaient écrasé les Irlandais 46-14 et ce sera forcément revanchard que le XV du Trèfle abordera cette rencontre. Les Irlandais voudront surtout enfin obtenir une place dans un dernier carré qu’ils n’ont jamais vu de leur histoire, ce qui commence à faire long pour tout un pays. 

 

Japon-Argentine : les Pumas en quart de finale après un match fou

C’est un match d’anthologie qui a eu lieu au Stade de la Beaujoire de Nantes. Dans une opposition qui offrait une place en quart de finale au vainqueur, ce sont les Argentins qui ont pris le dessus sur les Japonais au terme d’un match riche de 8 essais (27-39). On peut dire sans trop se mouiller que ce match a des essais dans le top 10 des réalisations en poules et le plus beau drop.

On a rapidement senti que ce match allait être unique. En seulement 2 petites minutes de jeu, Santiago Chocobares allume la mèche de ce match (7-0) au terme d’un rush débuté dans son terrain en éliminant 4 joueurs japonais. Mais la réponse japonaise ne se fait pas attendre sur un essai d’anthologie et inhabituel pour un avant. Car c’est le numéro 5 Fakatava qui d’un sublime coup de pied récupéré en pleine course se joue de tout le rideau argentin pour égaliser (7-7, 16ème minute). Mais les Brave Blossoms vont ensuite subir l’état de grâce de Santiago Carreras, qui débute son triplé (28ème, 46ème, 69ème minute) dans ce match pour faire repasser l’Argentine devant. Quand l’arbitre siffle la mi-temps, les équipes se tiennent à un point (15-14  pour l’Argentine).

Même s’ils ne mèneront jamais au score dans ce score, les Japonais sont toujours restés au contact dans ce match. Un sublime drop de 45 mètres de Matsuda fait d’ailleurs revenir le Japon à 2 points de l’Argentine (27-29, 66ème minute). Avant de voir les Pumas s’envoler en fin de match avec un dernier essai de l’intenable Carreras et une pénalité de Nicolas Sanchez pour s’imposer 39-27.

Les Argentins se frotteront aux Gallois en quart  pour espérer rallier les demi-finales, où ils affronteront les vainqueurs du très relevé Irlande-All Blacks. 

Fidji-Portugal : Une victoire historique pour le Portugal

C’est complètement fou ! Les Lobos ont signé hier la première victoire de leur histoire en Coupe du Monde face aux Fidji au terme d’une fin de match folle (23-24). C’est une victoire qui récompense une équipe qui, malgré sa différence de niveau présupposée avec ses adversaires, n’a cessé de proposer du beau jeu dans cette Coupe du Monde et dont on devrait entendre parler encore longtemps. 

Héroïques en défense, le XV portugais a su tirer profit de ses situations pour punir des Fidjiens plus brouillons qu’à leur habitude. Après une première mi-temps qui a vu les 2 équipes se quitter dos à dos (3-3), le second acte est bien plus prolifique. Dans un match où les 2 équipes se sont répondu coup pour coup, le score affiche 23-17 pour les Fidji après une pénalité convertie par le buteur insulaire Lomani. 2 minutes plus tard, les Portugais sont presque collés à la ligne de touche et à l’entrée des 22 mètres fidjiens quand Raffaele Storti trouve un espace sur le petit côté pour déposer la défense fidjienne et servir Rodrigo Marta pour porter l’estocade finale. 23-22, Samuel Marques a, comme face à la Géorgie, la balle de la première victoire portugaise en Coupe du Monde. Cette fois-ci, elle passe : le Portugal tient son premier succès dans la compétition et tient certainement son match référence pour de nombreuses années. 

Et finalement, il n’y a pas eu de malheureux au Stadium de Toulouse, puisque les Fidjiens ont quant à eux obtenu une qualification historique pour les quarts de finale avec le point de bonus défensif. Un résultat qui élimine les Australiens dans cette poule C. C’est la première fois de leur histoire que les Wallabies quittent la compétition à ce stade. 

 

Les résultats de la J5

Nouvelle-Zélande 73-0 Uruguay

France 60-7 Italie

Irlande 36-14 Ecosse

Tonga 45-24 Roumanie

Pays de Galles 43-19 Géorgie

Fidji 23-24 Portugal

Angleterre 18-17 Samoa

Japon 27-39 Argentine

Écrit par: speedradio

Rate it

Article précédent

REVUE SPORT

La Revue Sport du 6 octobre 2023

Le XV de France qui défie l'Italie pour une place en quart de finale, le bilan football des clubs français en coupe d'Europe ce jeudi ou encore la déroute de l'ASVEL et les débuts de Monaco en Euroligue de Basket : c'est le menu de la Revue Sport du 6 octobre.  Rugby / Coupe du Monde : France-Italie, pour une place en quart de finale  Et c’est le jour J, […]

today6 octobre 2023

Commentaires d’articles (1)

Les commentaires sont fermés.


0%