REVUE SPORT

La Revue Sport du 10 octobre 2023

today10 octobre 2023

Arrière-plan
share close

L’actualité des 3 tennismen français encore engagés au Masters 1000 de Shanghaï, de nouvelles têtes avec les Bleus à Clairefontaine ou encore l’entraîneur Bernard Casoni accusé de racisme à l’US Orléans : c’est le menu de la Revue Sport du 10 octobre.

Tennis / Masters 1000 de Shanghaï : Ugo Humbert s’offre Stefanos Tsitsipas, Arthur Fils et Adrian Mannarino éliminés

Sensation à Shanghaï ! Ugo Humbert (numéro 34 mondial) s’est offert hier le scalp de Stefanos Tsitsipas, numéro 6 mondial, en 3 sets (6-4, 3-6, 7-5) en marge du 3ème tour du Masters 1000 de Shanghaï. Le 2ème meilleur joueur français commence à devenir une bête noire pour le Grec, puisque c’est déjà la 3ème fois en 4 confrontations qu’il vient à bout du finaliste de Roland-Garros en 2021.

En maîtrise dans le début du 1er set, le Français a dû s’employer pour remporter la manche, en sauvant 4 balles de break à 5-4. Avant de concéder un deuxième set logiquement remporté par un Tsitsipas auteur de 3 jeux blancs. La troisième manche aura vu Humbert mener 3-0 avant qu’il ne se fasse rejoindre 4-4. Et c’est finalement à 6-5 et sur sa première balle de match qu’Humbert fait craquer le natif d’Athènes.  

Le Messin rallie grâce à cette victoire les huitièmes de finale, où il sera opposé à un autre surprise de ces Masters : l’Américain Jeffrey John Wolf.  Le numéro 51 mondial de 24 ans fait aussi un beau parcours après avoir sorti Cameron Norrie (numéro 16 mondial) puis Matteo Arnaldi (numéro 42 mondial) ce lundi. 

Il y avait aussi 2 autres Français engagés dans ce 3ème tour de Shanghaï. Mais la marche était trop haute pour Arthur Fils et Adrian Mannarino : respectivement éliminés par Tommy Paul (numéro 12 mondial) et Andrey Rublev (numéro 5 mondial). 

 

Football / équipe de France : Castello Lukeba et Malo Gusto appelés pour la première fois

Il y a des nouveaux à Clairefontaine ! En raison des forfaits de Jules Koundé, de Dayot Upamecano puis d’Axel Disasi (initialement remplaçant d’Upamecano), les anciens Lyonnais Castello Lukeba et Malo Gusto sont appelés pour la première fois en équipe de France. Et ils n’ont pas échappé au traditionnel bizutage !

Initialement convoqués dans l’équipe de France Espoirs menée par Thierry Henry, les 2 joueurs de 20 ans auront leur carte à jouer dans ce rassemblement. Notamment pour Malo Gusto au poste de latéral droit, qui sera mis en concurrence avec un Jonathan Clauss qui n’avait plus été appelé depuis 1 an en Bleu. 

2 matchs sont au programme de ce rassemblement pour les Bleus. Premier rendez-vous vendredi à Amsterdam pour défier les Pays-Bas en marge des éliminatoires de l’Euro 2024. Un succès rapprocherait grandement les Bleus de la qualification et d’un ticket pour l’Allemagne, en pouvant reléguer à 9 points leurs adversaires dauphins de la poule.

Mardi prochain à Lille, ce sera cette fois-ci dans une rencontre amicale que les Bleus recevront l’Écosse. La Tartan Army comme on la surnomme réalise pour l’instant des éliminatoires parfaits avec 15 points pris sur 15 possibles : ce qui leur permet d’être devant des nations comme l’Espagne qu’ils ont dominé 2-0 en mars dernier. 

Voilà 2 matchs qui risquent d’être relevés pour les Bleus.

 

Football / US Orléans Loiret : l’entraîneur Bernard Casoni accusé de racisme

Selon des informations de France Bleu Orléans, l’entraîneur de l’US Orléans est accusé d’avoir prononcé des propos racistes à plusieurs reprises. Ce ne sont pas moins de 5 joueurs du club de 3ème division qui ont confirmé ces accusations, tout comme plusieurs membres de l’organigramme du club. La commission de discipline de la Fédération Française de Football a d’ailleurs été saisie pour faire la lumière sur cette affaire. 

“Vous n’êtes pas plus cons que des Maghrébins, on va y arriver », “pas besoin de chasubles pour eux, ils sont déjà noirs”, “il faut blanchir l’effectif” : voilà des déclarations entendues au sein du club. 

Bernard Casoni a tenu à réagir aux faits qui lui sont reprochés et ne semble pas nier les propos qu’on lui reproche, hormis le blanchiment d’effectif .« Ma phrase sur les Maghrébins, c’est pour dire à mes joueurs qu’ils sont aussi intelligents que des Maghrébins. J’ai bossé six ans là-bas et vous pensez que je suis raciste ? » Avant de poursuivre sur la polémique des chasubles : “C’est du chambrage ! Je suis un gars du sud, c’est du football, ce n’est que du chambrage. Aujourd’hui, on ne peut plus rien dire.” 

Une défense qui laisse dubitatif en interne ainsi que dans la presse et l’opinion. Un ancien cadre du club a notamment déclaré voir en Bernard Casoni “l’incarnation du racisme ordinaire” tant il ne semble pas se rendre compte de ce qu’il dit selon lui. 

Concernant sa demande de « blanchir l’effectif », confirmée par des membres de l’organigramme et non niée par le directeur de la cellule de recrutement Matthieu Ligoule, Bernard Casoni affirme ne pas avoir employé cette expression. « Je n’ai jamais demandé à blanchir l’effectif, moi je veux simplement qu’il y ait un équilibre dans l’équipe. Il ne faut pas qu’une communauté soit trop représentée. S’il y a trop de créoles, ce n’est pas bon. Pareil s’il y a trop d’africains ou trop de blancs »

L’ancien joueur de l’Olympique de Marseille a en tout cas le soutien de son président Philippe Boutron, qui affirme ne jamais avoir entendu parler d’une volonté de « blanchir l’effectif » avant de déclarer : « Votre objectif, c’est de tuer le club. Vous êtes dans une entreprise de destruction. Vous faites comme dans l’affaire Christophe Galtier (ex-entraîneur du PSG). Bernard Casoni a certainement eu des maladresses de langage mais il est tout sauf raciste. Il n’y a pas de racisme dans le football »

Une dernière phrase surprenante dans une année 2023 qui voit encore des matchs arrêtés à moins de 100 kilomètres de son club. Car encore la semaine dernière, un match entre Bourges et Vierzon a été interrompu à la 70e minute à la suite de cris racistes et de menaces de mort de la part d’une vingtaine de supporters.

Écrit par: speedradio

Rate it

Article précédent

REVUE SPORT

La Revue Sport du 9 octobre 2023

Les quart de finalistes de la Coupe du Monde de rugby 2023 sont désormais connus, le record du monde du Marathon pulvérisé, la chaleur au GP du Qatar qui met à mal des pilotes ou encore le lancement de la billetterie des Jeux Paralympiques de Paris 2024 : c'est le menu de la Revue Sport du 9 octobre.  Rugby / Coupe du Monde : on connaît l'ensemble des quart de finalistes […]

today9 octobre 2023

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%